GÈRE-TOI COMME TU VEUX, MAIS GÈRE-TOI

Dans l’équipe du FME, on est 7 filles avec des personnalités bin bin bin différentes. Ça fait que, dans des situations stressantes (AKA tout l’été parce qu’on prépare un pas pire gros festival) on a toutes nos façons de réagir, pis ça peut devenir olé olé. Ok, c’est pas si pire que ça, mais comme on dit, y’a des drôles d’oiseaux qui se créent sous l’effet de la tension.

Je vais décrire ici un peu ce qui se passe à l’interne du FME, mais je vais être smat, je nommerai pas de nom.

MAMOIZELLE #1 : LA CHAMPIONNE DU DÉNI

C’est toujours plus facile (et agréable) de ne pas vivre dans le stress et de se dire que tout va bien. Eh bin, c’est le mécanisme de défense de mamoizelle #1! « Y’en a pas de problème », « Y me reste full de temps », « Je vais le faire demain » : y’en a des phrases différentes que mamoizelle peux utiliser pour se dire que tout va encore bien! Et SURTOUT, pour essayer de se convaincre qu’elle est pas stressée… 

Mais après… elle finit par pleurer quand la bulle de déni *POP*… on est là pour l’épauler, no stress 😉

MAMOIZELLE #2 : LA FEMME INVISIBLE

Mamoizelle #2, elle, elle est plus rapide que Flash. Elle court partout, tout le temps, n’importe quand, à n’importe quelle heure de la journée (et même de la nuit). Travail oblige, elle se court en pas-pour-rire et quand t’as la chance de la croiser (maximum… 15 minutes), profites-en, normalement, elle est invisible!!!

MAMOIZELLE #3 : LE POISSON

Phrase favorite de mamoizelle #3 en période de stress : « Je suis au bout du rouleau ». Ça veut tout dire! Pourquoi j’utilise le titre de « poisson », c’est lié à son signe astrologique. Par définition, les poissons sont des êtres sensibles, qui aiment être impliqués dans une foule de projets. Qu’est-ce que ça fait quand t’es stressée? Tu vois pas le boute! Mais mamoizelle #3 est littéralement une championne et même si elle dit souvent qu’elle est au bout du rouleau, faut dire que son rouleau, il est pas mal infini parce qu’elle gère comme jamais!

MAMOIZELLE #4 : LA DIRECTRICE

C’est pas mêlant, pour mamoizelle #4, quand elle est stressée, c’est pas le temps de niaiser. Elle te « suggère » fortement des tites affaires (ok ça se passe pas mal à l’impératif tout ça…),  mais c’est JAMAIS pour mal faire, juste pour aller plus vite… Full speed constant pour la mamoizelle!

MAMOIZELLE #5 : LA CHARRETIÈRE

Une charretière, ou un charretier comme dans l’expression… ça dit des gros mots! Bin c’est le qualificatif de mamoizelle #5! Quand elle stresse, tout passe au cash, faudrait lui laver la langue avec du savon! Mais c’est pas plus mal, c’est comme ça qu’on l’aime!

MAMOIZELLE #6 : L’AUTRE CHARRETIÈRE

La deuxième charretière, c’est la même chose que l’autre… mais avec un coquet accent français! Avec mamoizelle #6, un point positif, c’est qu’on apprend des nouvelles expressions chaque jour, toutes plus extraordinaires les unes que les autres! Même si souvent ça se passe tout bas, quand on attrape une bribe de ses paroles, c’est toujours 100% divertissant! Merci mamoizelle #6, ton stress nous instruit!

MAMOIZELLE #7 : LA CHANTEUSE

Mamoizelle #7, c’est une échelle de stress bien définie : plus ça monte dans l’échelle, plus l’artiste émerge.

Niveau 1 : ça parle pas mal. Comme un genre de monologue, mais tu comprends rapidement que c’est surtout pour s’aider à se concentrer, écrire un tit texte ou lire un courriel!

Niveau 2 : on passe à l’ESPAGNOL! La puerta del sol comme on dit!

Niveau 3 : c’est ici que ça se gâte. Place à la chanteuse mesdames et messieurs! La c’est place à Céline, à Qualité Motel, ou même à la sonnerie de cell d’une autre des mamoizelles! N’importe quoi qui se chante et qui reste dans tête mettons!

Au final, on a toutes appris à travailler ensemble, à se connaître et surtout à s’apprécier au fil de l’été! Même si c’est beaucoup de travail, on est pas mouru les filles… on est pas mouru! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *