Cher FME

Cher FME, 

Cela fait un moment qu’on ne s’est pas jasé, toi et moi. Enfin en fait, on vit ensemble à tous les jours, t’es une partie intégrante de mon quotidien mais on ne se parle pas, jamais. Le lecteur terre à terre dira “Ben là, t’espères pas qu’il va te répondre quand même!?” Non lecteur terre à terre, je n’espère pas que le FME va me répondre. Tu peux relaxer aussi FME, je suis totalement consciente que cette lettre sera sans réponse. Cela ne m’empêche pas d’avoir envie de te jaser. 

FME, le jour où j’écris cette lettre tu feras ton retour triomphant dans 3 semaines exactement. Wow. 3 semaines. Et on est sur ton 17e anniversaire depuis… Le mois de novembre, environ. Même avant. Parce que c’est ça la réalité: c’est que à peine on a soufflé les bougies de ton anniversaire qu’on pense déjà au suivant! Tu grandis si vite FME, t’es presque majeur et en même temps t’es un gamin, une terre de jeux de tous les possibles. T’es pas mal beau de même. 

Je ne sais pas si tu le sais, mais on est pas mal à te parler, tout le temps, et à graviter autour de toi, tout le temps. T’sais, on dit toujours qu’il y a la partie visible de l’iceberg et il y a aussi la partie immergée. Et on est nombreux dans la partie immergée, la gang des travailleurs de l’ombre. Crois-moi FME que ce monde là il t’aime en maudit, et ils en donnent de l’énergie pour que tu sois à ton meilleur à tous les ans. 

Alors tu vois, cette lettre que je te fais, c’est aussi l’occasion de souligner le travail des techniciens qui se déploient par dizaines sur le terrain mais aussi du directeur technique qui travaille des mois d’avance pour que tout se tienne ensemble et que tous les shows soient à leur best, c’est le travail de la gang artistique qui met à ton service sa créativité et ses meilleurs talents pour que tu sois un lieu inoubliable et le théâtre des plus belles photos ou vidéos, c’est nos responsables de plein de départements comme les loges, les salles, la merch, la billetterie physique, l’espace pro et je t’en passe qui travaillent bénévolement pour que la magie opère. C’est aussi une gang de contractuels qui donnent tout pour toi pendant quelques mois: la coordination de la programmation, la billetterie en ligne, la gestion des pros, un soutien aux communications ou encore l’accueil. C’est un comité de programmation qui se dévoue pour que tu donnes aux festivaliers des concerts qu’ils ne sont pas prêts d’oublier, et un conseil d’administration qui t’a créé et qui continue de t’accompagner dans ton développement. 

Enfin, c’est trois filles qui n’ont pas froid aux yeux qui vivent avec toi tout au long de l’année, qui assurent ta seine administration, ta direction générale et tes communications (hey coucou ça c’est moi!). 

T’sais FME, sur toutes ces personnes, il y en a que quelques unes que les gens connaissent et reconnaissent. C’est correct, mais j’espère que tu sais qu’il y a bien des gens qui virevoltent autour de toi et qui te donnent toutes leurs compétences et toute leur énergie. 

Et j’en fais définitivement partie. 

Je t’envoie des becs, faut que j’aille encore parler de toi dans un communiqué et des posts de médias sociaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *