Une mine, une ville

Ce n’est pas toujours évident de trouver un nom pour son nouveau commerce et plusieurs opte pour des titres accrocheurs pour se faire remarquer. Quoi de mieux qu’un bon jeu de mots hein? Nous en avons tous et toutes vue plusieurs et quelques perles rares se trouvent à Rouyn-Noranda.
Le restaurant à déjeuner Chez Oeufs (Chez Eux tsé),
le CPE d’Évain l’Anode magique (même si elle est magique, une anode, ça reste relativement poche à mon sens),
le centre d’achats Place Rouanda (ben voyons!),
et à peu près toute portant le nom “du cuivre” ou “du Nord”.
Ayoye…

Toutefois, plusieurs artistes, journalistes et participants au FME de tout acabit on pu avoir le bonheur de transiter par l’école de musique (qui sert notamment d’accueil au festival). Bonheur non seulement parce que le lieu en soit est magnifique, mais également parce que le nom de cette école est le seul cristi de bon jeu de mots que j’ai pu avoir la chance de voir : En Sol Mineur. Wow! En sol mineur! Aucunement tiré par les cheveux et son double sens est tout simplement magique. Chapeau!

centre musical En sol mineur

2 réflexions au sujet de « Une mine, une ville »

  1. J’aimerais souligner 2 choses ;

    À fleur ouvert
    L’horizon thaï (viens don’ t’étendre à l’horisontal bébé)

    Ahhhh ! :D

  2. En spectacle pour une deuxième fois cette été, le duo tant attendu : Leboeuf Deschamps!
    Heille, Leboeuf Deschamps!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *