Ariane Moffatt - FME - 2021

Coups de cœur d’un (autre) magnifique FME

La prise de décision est difficile, voire cruelle, au FME. Choisir un artiste c’est en laisser un (ou deux ou trois) de côté et ça vient à coup sûr avec une petite peine d’amour. Mais ah! que l’on ne changerait ça pour rien au monde! Tu feels festi.f.ve? Va te trémousser au Poisson volant pendant la soirée hip-hop! Tu te sens plus émotive slash frileuse? Les spectacles à l’église sont faits pour toi! T’as le goût de vivre ton festival en mode « je-me-laisse-porter-par-la-vague », il y a des shows secrets gratuits tous les jours! Même prendre une marche dans Rouyn-Noranda durant la première fin de semaine de septembre garantit une aventure musicale! C’est fou comme chacun vit son propre festival… à part la dégustation de la traditionnelle poutine de fin de soirée au Morasse ou du brunch au St-Exupéry! Bref, tout ça pour dire que j’ai eu à faire des choix un peu déchirants — mais jamais décevants — lors du dernier FME. Voici donc mes coups de cœur de la fin de semaine.

Ariane Moffatt à l’église Immaculée-Conception

Quel beau moment! J’ai même envoyé une vidéo de la chanson Debout à ma mère avec le texto « Je pense à toi ». Parle-moi de ça, une artiste qui nous fait écrire de petits mots doux à notre mère un vendredi soir. 

Ariane Roy au Poisson volant pour le spectacle famille

Ça fait des mois que je veux voir Ariane Roy en spectacle! Ses chansons Ta main et Banc de parc jouent dans mes oreilles depuis l’automne dernier et j’étais plus que contente d’aller voir sa prestation (de feu!) au Poisson volant le samedi en début d’après-midi. On a chanté, dansé, crié… pour vrai ça a rocké et j’ai hâte de la revoir. 

Martha Wainwright à l’église Immaculée-Conception

Je dois l’avouer, je connaissais Martha Wainwright de nom seulement. Pourtant, j’ai tout aimé de son spectacle et je suis même un peu tombée en amour avec sa personnalité. En plus, une aura de magie s’est installée dans l’église lorsqu’elle a repris Le cœur est un oiseau de Richard Desjardins. 

Louis-Jean Cormier au Poisson volant pour le show de clôture

Quel spectacle de clôture! Ce moment restera gravé dans les têtes et les cœurs des festivaliers pendant longtemps : c’est rare qu’on ait droit à plus de deux heures de show par un même artiste! Louis-Jean Cormier a en plus gâté la foule en jouant les demandes spéciales qu’elle a scandées lors du rappel. Comme tout le monde l’a répété à peu près 100 fois sur le parterre : « Louis-Jean est vraiment une bête de scène! »

FME - 2021
Crédit photo : Thomas Dufresne

Article par Jade Bourgeois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *