PORTRAITS DE QUARTIERS D’HIVER : Michel

Quand je lui ai demandé de me  parler du FME il m’a répondu que se serait moins long d’énumérer ce qu’il ne ressent pas pour le festival, que le contraire! S’il s’implique à fond comme il le fait c’est qu’il veut faire partie de ceux qui font bouger les choses, faire partie de quelque chose de grand.

DSC_6585

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *