Manifestation - FME - Bouche croche - Quartiers d'Hiver

Manifestation de feu

Sociologiquement parlant, deux personnes vont développer une relation forte et significative s’ils se battent ensemble contre un ennemi commun. Davantage que s’ils partagent une passion commune.  Autrement dit, on a plus de chance de devenir chum si on se rencontre dans une manifestation anti Justin Bieber que dans un cours d’harmonica au Centre musical En Sol Mineure.

En Abitibi-Témiscamingue, en début d’année, ben c’est le frette qui te pogne en otage. Tu vas mourir de froid, mais c’est pas une expression. C’est de couper ta langue en la passant sur tes lèvres. Ramasser tes doigts dans le fond de ta poche. Notre luminothérapie c’est quand on pogne une lumière rouge.

via GIPHY

C’est too much pour ce qu’une personne seule peut endurer. On a besoin de vivre ça ensemble. De rallier tous ces gens frustrés de glisser sur des peaux de bananes.

Pour moi c’est ca Quartiers d’Hiver. C’est ensemble, de se rebeller contre ce qui nous mine le moral depuis des mois. De mettre un peu de Bayleys dans l’café. La chaleur d’une salle de spectacle. La voix feutrée d’une lady du Mississipi qui nous folk la vie dans sa robe rouge.

On va te r’coller les doigts avec du ducktape, te payer une Boréale rousse pis fixer une tête de lapin géante qui crache du feu pis des lumières comme un board de Lite-Bright qui fait une crise d’épilepsie.

On commence bientôt? Parce que là je suis pas en train de t’sourire, j’ai juste la face gelée.

via GIPHY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *