Post Scriptum croche - La Bouche Croche - FME

Post-scriptum : Croche

J’me sens croche. Et toi aussi. Déprimé même. Il pleut. Il va neiger bientôt. L’école est recommencée. On va troquer le serpent de la 7e pour une rue ou y’a pas un cr*ss de chat. Le FME est terminé…

7e rue - Bouche Croche - FME

J’ai commencé à bloguer pour la Bouche Croche cette année. Sans prétention, je devais mettre de l’avant la région, la musique et le festival. Ce que je réalise c’est que j’ai jamais essayé de vous vendre un Shamwow, j’ai juste ouvert les yeux, ouvert les oreilles et j’ai tapé dans l’Wordpress.

C’est comme la manière la plus facile de vendre un objet ou de cruiser une fille : Essaye pas. Essaye juste pas! Ça va se faire tout seul. Parce que l’Abitibi, Rouyn-Noranda, le FME, c’est vraiment ça. C’est beau et déprimant d’même. C’est 500 personnes dans une rue les bras dans les airs et des trucks de déménagement un tour d’horloge plus tard.

Mes amis se sont mariés au FME. Fanny Bloom a pas crashé mais elle a répondu. J’ai recroisé Turbokid en rollerblade. Annie-Claude Deschêne a séparé l’océan en deux. Barricade s’est perché à Totorro. Pat Baulne nous a fait perdre 10 lbs jusqu’à ce qu’on tire su’a plug (Thx Pat!). J’ai eu mon bock jaune! Ses cheveux sont rendus verts. Le barbier nous fait sentir comme dans les années ou “toute était faite fort”. Louis-Jean nous garoche les décibels pendant que Placard nous murmure live & unplug. J’ai choisi d’me mettre les mains dans l’huile. Me suit fait voler mon bock jaune!

Maintenant, on sait tous qu’est-ce qu’on veut faire avant de mourir

fme-serpentC’est en regardant la capsule du jour 2 des Productions Balbuzard que je ça m’a frappé ; à quel point on est pas là… On réalise pas. On prend tellement tout ça pour acquis. On est tellement fragile. On est tellement con. On vit tout ça sans l’savoir que c’est les plus beaux moments.

On regarde le chevreuil trop longtemps avant de l’tirer.

J’me sens croche. Je travaille demain.


Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *