Archives de catégorie : Quartiers d’hiver 2016

Où sont les jeunes au FME?

Depuis 10 ans cette année, un mois après le FME, il y a l’OFF-Festival de poésie de Trois-Rivières. C’est quoi le rap’? C’est simple. L’OFF à Trois-Rivières, c’est comme le Rouyn-Noranda des poètes. Si t’aimes la poésie qui arrache et la fameuse magie festivalière qu’on retrouve au FME, tu sais quoi faire du 30 septembre au 9 octobre prochains.

Bref, en octobre passé, je noyais ma déprime postFME à l’OFF. Après le premier show, qui s’était super bien déroulé avec une salle jam-pack, un public attentif, des lectures qui kickaient des culs, on s’en allait au Zénob finir la soirée et j’ai dit à Alexandre Dostie – un des coorganisateurs, aussi auteur et chanteur dans des bands comme Duo Camaro et FullBlood :

– C’était vraiment hot à soir! Mais… tu trouves pas que ça manquait de jeunes qui lisaient? Tu trouves pas qu’on est rendus vieux?

Alex a réfléchi un peu avant de me répondre à peu près ceci :

– Mais tsé, y avait pas vraiment de jeunes, même dans’ salle. Sont où, ces jeunes-là? [Trois-Rivières], c’est pas grand; je veux dire, si tu t’intéresses moindrement à la [littérature], tu le sais qu’y a ça qui s’passe, pis tu viens. Non?

via GIPHY

Ouin? Je sais pas, pour vrai. Bref, dans notre dialogue plus haut, tu peux changer [Trois-Rivières] par [Rouyn]; [littérature] par [musique], et je pense que tu comprends où c’est que je veux en venir. C’est pas évident d’aller chercher un public plus jeune que nous, et c’est un peu terrorisant de se l’avouer; ça nous fait catcher qu’on vieillit.

Ils vont vers quoi, les jeunes, au FME? Ça aime quoi, comme musique émergente, les jeunes?

 

via GIPHY

Ces temps-ci, je cherche beaucoup à mieux connaître et à comprendre ce qui allume « la relève », en culture. Car soyons réalistes : même si on est cools, la relève, ce n’est plus nous.

Dernièrement, j’ai parti ma chaîne YouTube avec comme objectif de mieux rejoindre un public adolescent. J’y parle de livres, mais je compte laisser une bonne place aux Quartiers d’hiver du 10 au 12 mars prochains. Mes premiers vlogues, dans le frette, de retour chez toi, Rouyn-Noranda!

Et j’ai besoin de ton aide pour m’aider à faire des vidéos le fun : si t’as moins de 20 ans et que tu participes (assidument ou non) au FME et aux Quartiers d’hiver, écris-moi à melanie.jannard@gmail.com. J’aurais quelques questions à te poser. On se recroise dans un show ou encore mieux, on se donne rendez-vous au Morasse pour jaser?

via GIPHY

Pour me suivre ailleurs sur les réseaux sociaux :
★ YouTube : https://www.youtube.com/melaniejannard
★ Facebook : https://www.facebook.com/meljannard
★ Twitter : https://twitter.com/meljannard
★ Instagram : https://www.instagram.com/jannard
★ Snapchat : @jajajannard

PÉTITION : oui à The Guy Who Sings Songs About Cities & Towns !!1!

Il y a toujours un moment d’excitation le jour de la sortie de la programmation. Je dis toujours, même si ce n’était que la deuxième fois que je le vivais pour les Quartiers d’hiver, mais on se comprend là. Je vais pas jouer avec les chiffres…!

Donc, c’est ça. Excitation. Whou! Le retour des Hôtesses d’Hilaire à Rouyn-Noranda! Yé je voulais voir Plants and Animals depuis longtemps! Hein? Dumas existe toujours? Pis SANS PRESSION? Wut?! Avec le soleil sortant de sa bouche? Cool nom, je dois aller voir de qui c’est que c’est eux autres! Bref, les réactions habituelles.

via GIPHY

Mais une petite déception. Comme à chaque sortie de programmation (j’inclus celles du FME aussi là dedans…). Déception grandissante de jour en jour, d’année en année. Déception de ne pas trouver le nom d’un artiste important pour Rouyn-Noranda. Important pour l’hymne qu’il y porte.

The guy who sings songs about cities & towns. LE gars qui chante Rouyn-Noranda comme un dieu. L’homme qui a su exprimer l’essence de cette municipalité en quelques vers. The guy qui a composé une mélodie envoûtante à l’image de ma ville d’adoption!

(écoute, réécoute et télécharge gratuitement la chanson en question juste ici)

farley RN

Magnifique chanson, frappante de vérité, que j’ai pu découvrir grâce à Paul-Antoine Martel de l’émission Futur Antérieur, sur les ondes de CFME durant la dernière édition du FME.

Grosso modo, The Guy Who Sings Songs About Cities & Towns c’est Matt Farley qui chante au sujet de villes et de villages. Mais sous d’autres noms, il chante au sujet d’autre chose. Comme de certains prénoms, ou d’animaux morts… Il a fait plus de 18 000 chansons. Parce que… parce que pourquoi pas? Bref, c’est de cette façon qu’il en est venu à décrire notre beau lac Osisko pollué dans lequel c’est correct de te baigner puisque l’hôpital est juste à côté pour te soigner (traduction libre, mais fiable!)

via GIPHY

Afin de surmonter ma déception qui se tourne en tristesse au fils du temps, je lance ici et maintenant, sur le fly, une pétition que je transmettrai à l’équipe du FME et des QH pour qu’ils et elles fassent venir Matt Farley! (J’ai des plugs, je connais une fille qui a déjà rencontré un gars qui a covoituré avec une fille qui travaille au FME comme bénévole, c’est chill!).

Pour signer ma pétition, vous n’avez qu’à laisser votre nom de commentaire, c’est facile facile! Merci de participer et de partager en grand nombre!1!

Luv RN <3 <3