FME 2016 – Créateur de souvenirs uniques

Publié le 06 septembre 2016

Rouyn-Noranda, le 6 septembre 2016 – Le rideau vient de tomber sur la 14e édition du Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME). Sous le regard approbateur des statues géantes de Jos Dumulon s’est déroulée une magnifique édition marquée à nouveau par le soleil, de nombreuses découvertes musicales et le bonheur contagieux des festivaliers. Des performances mémorables ont eu lieu partout et à tout moment dans la ville de Rouyn-Noranda.

Les oreilles et le cœur bien remplis, la tête inondée de souvenirs et l’âme un brin nostalgique, nous en sortons avec le sentiment du devoir accompli. Plus de 34 000 entrées ont été comptabilisées cette année. En plus des quatre grands événements sur la scène extérieure de la 7e Rue, nous avons affiché complet dans presque toutes les salles de spectacle, et ce, chaque soir.

On constate que le FME peut se vivre de bien des façons et tout un chacun y trouve son compte. Les curieux passent voir un concert, puis s’en retournent; les fêtards rassemblés sur la 7e dansent au son des sets de DJ et profitent des installations interactives; et, bien sûr, les mélomanes inconditionnels du rendez-vous, passeport en main depuis le jour J, arpentent les salles de spectacles assidûment. Enfin, il y a les gens de l’industrie musicale qui, fidèles à leurs habitudes, viennent faire leur pèlerinage témiscabitibien annuel; ils étaient une soixantaine venus d’Europe et plus de 140 du Québec et d’ailleurs au Canada.

Les bénévoles, gens dévoués et généreux, se dénombraient à plus de 300 cette année. Ils ont travaillé au transport, à la billetterie et à la radio du Festival CFME, ils ont accueilli les invités et les artistes et ils ont accompli bien d’autres tâches connexes. Chacun et chacune fait une réelle différence. Des ambassadeurs hors pair, ils s’approprient littéralement l’événement et coupent dans leurs heures de sommeil. Cette force motrice fait du FME un festival bien distinct. Sans eux, rien de tout cela ne serait possible.

Essence même de l’événement, les 360 artistes accueillis cette année sont toujours motivés à se déplacer au FME en quête de ce public si chaleureux, attentif et passionné. C’est pourquoi des prestations uniques, voire magiques, s’y déroulent.

Le prix Coup de cœur Belle et Bum ira cette année à la formation Paupière, lui donnant la chance de se produire à un épisode de cette émission diffusée à Télé-Québec.

À l’aube de la préparation de la 15e édition, l’organisation prendra le temps de faire le point et de réfléchir au plan de développement de l’événement. Comment faire grandir le FME sans le dénaturer, comment accueillir plus de festivaliers en restant authentique et à échelle humaine.

Pour y arriver et afin de bonifier l’expérience des festivaliers, de nouveaux partenariats stratégiques devront être créés et mis en place pour la 15e édition du FME, qui se déroulera du 31 août au 3 septembre 2017.